Hello !

Toujours dans la série "publication des cartes de l'été", aujourd'hui celle offerte à la gentille Aline, à nouveau une carte "patouille". Celle-ci a comme caractéristiques un fond tout en aquarelle alvéolé, et un motif dessiné à la blancheur étincelante ! Le petit plus du jour, ce sont les quelques explications nécessaires pour obtenir de tels effets :

carte Javel 1

- Le fond d'abord : peu importe avec quoi vous le réalisez, du moment que la couleur se dilue à l'eau. Ce peut être des encres (Distress, Clear, Izink,...), des peintures (pastel en godet, écoline), des feutres, des pigments en poudres,... ou bien, pourquoi pas, un joyeux mélange de ce qu'on a sous la main ! C'est ce que je fais, cela me permet de disposer de plein de couleurs sans forcément acheter un tas de matériel ! Hum, je ferais peut-être bien de prévoir un article sur ce sujet...

- Une fois ce fond réalisé, n'attendez pas qu'il soit complètement sec pour déposer dessus un pochoir (j'ai choisi un "nid d'abeilles" coupé avec ma ScanNCut !). Pssssshitez un peu d'eau, épongez doucement. L'eau va estomper l'encre en douceur. Si au contraire vous souhaitez un effet plus contrasté, ajoutez de la couleur à travers le pochoir ; je préfère dans ce cas employer une encre diluée avec une petite éponge, pour garder la légèreté... Sur ce modèle j'ai choisi d'alterner les deux techniques (eau en bas, encre en haut).

- Tamponnez votre tampon avec une encre non-aquarellable !! Ceci est très important. Si vous ne le faites pas votre motif va se diluer à la première goutte d'humidité... Sans hésitation la meilleure que j'ai testée pour cet usage est la Versafine, une encre à l'huile, non-diluable donc, avec une très forte concentration en pigments. Elle offre de plus un rendu très fin jusqu'au moindre détail et, détail non-négligeable, est vendue à tout petit prix. What else ?!

- Enfin il reste à apporter la petite touche de magie qui va faire étinceler de blancheur l'intérieur du dessin. La baguette de la fée, pour la circonstance, sera imbibée de... Eau de Javel ! Ben oui, elle blanchit le tissu, donc pourquoi pas le papier ? Quelques gouttes suffisent. Pour éviter les manipulations malheureuses ou les renversements intempestifs j'ai testé son usage avec un pinceau à réserve d'eau :

feutre aquarelle

J'aurais été triste qu'il ne supporte pas le traitement car je l'aime vraiment beaucoup celui-là ! Mais après d'autres expériences sur des brosses similaires je n'avais pas trop d'inquiétude... Une fois le stylo empli d'eau de Javel (j'ai employé une seringue), il s'utilise comme n'importe quel pinceau, et l'encre disparaît à son passage. C'est magique !

carte Javel 2

Quelques perles et sequins terminent la carte...

Il me reste à annoncer (encore !) un nouveau concours, lancé par Artemio cette fois : donnez simplement votre avis sur la nouvelle application permettant de télécharger gratuitement le magazine Artemio Imagine chaque mois, et par tirage au sort vous risquez de gagner un joli lot avant Noël ! Tous les renseignements ICI.

Concours sondage appli_Octobre 2016

Et puis enfin une réponse à celles qui me demandent des nouvelles de notre brocante du scrap. Le bilan est mitigé, avec moins d'exposants que prévu, et moins de visiteurs aussi. Le chaud soleil qui brillait sur la Belgique dimanche n'y est sans doute pas étranger, tout comme les nombreuses manifestations festives aux environs. Après l'affluence du matin la salle s'est vidée à midi, et ne semblait plus vouloir se remplir. 13H, 13H30, 14H, 14H30,... Heureusement qu'il y avait de chouettes compagnies pour échanger sur notre passion commune ! À 15H j'ai déclaré forfait et commencé à ranger pour rejoindre ma famille (c'était aussi la fête dans notre village). Évidemment à ce moment d'autres personnes sont arrivées, et n'ont pas caché leur déception. Je les comprends et en suis encore mal à l'aise aujourd'hui, même si je ne doute pas qu'elles ont pu trouver leur bonheur parmi les marchandises encore exposées. En effet il y avait beaucoup de matériel de qualité, à de vrais prix brocante : les absentes ont eu tort ! Pour ma part comme je me l'étais promis j'ai su rester raisonnable malgré les tentations en achetant juste quatre encreurs Distress d'occasion à 1,5€ (les neufs étaient à 3€) et de très beaux papiers Bo Bunny et My Mind's Eye à 50 cts la feuille. Je suis plutôt fière de moi :-)

Alors à refaire ou pas ? Je crois que le bilan reste positif malgré tout, il faudrait peut-être juste changer la date mais nous avons le temps d'y penser. D'ici là je souhaite une bonne semaine à tous, et à bientôt avec... une autre carte !

Bisous aquarelle,
signature