Une chose est sûre : mon activité sur ce blog est inversement proportionnelle à mon activité "ailleurs". C'est mathématique : tant que je fais autre chose je ne peux pas être ici, et vice-versa. Et comme en cette période de pré-Noël j'ai un peu tendance à me disperser dans plein de choses, forcément mon blog en pâtit ! Pour contrer cette implacable logique j'ai envisagé plusieurs solutions. Abandonner les publications ? Je n'en ai pas la moindre envie ! Restreindre les autres activités ? C'est qu'on n'arrête pas comme ça des projets en cours, et puis n'oublions pas que parmi ces projets il y a le scrapbooking, qui est censé alimenter ce blog... Une autre solution est d'ouvrir un peu cet espace, ne plus le réserver exclusivement au scrapbooking et la carterie mais y accueillir d'autres disciplines. Après tout je l'ai déjà fait avec le jardinage, et un peu de déco. Le scrap, je l'ai choisi notamment parce qu'il permet d'intégrer plein d'autres techniques, alors pourquoi ne pas déborder un peu ? Car une fois que les doigts "démangent', plus moyen de les arrêter...

Les puristes m'en voudront peut-être. Mais d'autres s'en réjouiront, toujours en quête d'inspiration pour des heures plus créatives (je pense notamment aux institutrices rencontrées lors des démos des deux derniers week-ends, cherchant des idées cadeaux accessibles tant côté budget que côté techniques...) Alors au programme du jour : des bougies. Pour lesquelles vous allez sortir (forcément) votre matériel de scrap, en l'occurence encres et tampons. L'objectif ? Ceci :

bougies 09

Chic et pas cher ou comment, à partir de simples bougies chauffe-plat, obtenir facilement de jolies décos. L'idée n'est pas de moi, et elle n'est pas non plus récente ; mais cela n'enlève rien à son efficacité !

Alors pour démarrer vous aurez besoin de ceci :

bougies 01

- des bougies (forcément !). Par facilité nous commencerons par de petites bougies chauffe-plat.

- de papier de soie (comme celui dans les boîtes de chaussures)
- un morceau de papier cuisson
- un tampon dont la forme et la taille sont adaptées à celles de la bougie
- une encre de couleur vive (les pastel ne sont pas assez visibles)
- un pistolet à chaleur -dans ce cas le sèche-cheveux pourra faire l'affaire

Commencez par tamponner le motif sur le papier de soie, et découpez-le sommairement :

bougies 02

 Puis ôtez la bougie de sa coupelle d'aluminium :

bougies 03

 Enlevez aussi la mèche :

bougies 04

L'objectif va être à présent de fixer la découpe de papier de soie sur la bougie, simplement en faisant fondre un peu de cire à sa surface avec le heat gun ou le sèche-cheveux :

bougies 05

Impossible sans se brûler le doigts ! C'est donc là qu'entre en scène le papier de cuisson (ou papier sulfurisé) : on va en envelopper étroitement l'ensemble "bougie + papier de soie tamponné + papier de cuisson", en serrant pour bien maintenir le tout. Chauffer. Trente secondes suffisent une fois que le fer est bien chaud.

bougies 06

Il reste à percer le papier, à présent fixé, afin de replacer la mèche avant de rentrer la bougie dans sa coupelle :

bougies 07

Parce que c'est plus joli, et tellement facile, j'aime entourer mes petites bougies d'un joli ruban masking tape :

bougies 08

Grand effet avec peu de moyens, et résultat plutôt sympa non ?

bougies 10

Ça marche aussi avec des bougies plus grandes : 

bougie + galets

 Pour anticiper les questions, j'ajoute que la présence du papier n'a aucune incidence sur la flamme. Mieux encore : le motif reste bien marqué tant que la bougie brûle bien droit. Mais un souffle ou un courant d'air, en faisant vaciller la flamme, la penche sur le papier qui se consume en un instant ! Dommage... mais pas grave du tout ! Par contre si la flamme reste "à peu près" droite, une fois la bougie brûlée il reste ceci :

 

bougie brûlée

 

À bientôt avec d'autres "scraps" divers,
bisous enflammés,
signature