Un titre de circonstance aujourd'hui puisque la page que je présente ici "date" pas mal. Elle dormait dans le fond d'un tiroir avec d'autres "en cours" ou "à faire" depuis environ deux ans, quand je l'avais laissée en suspens parce que je n'arrivais pas à l'achever. Je n'en suis guère plus satisfaite aujourd'hui mais en ce début d'année de rangements et de bonnes résolutions il était temps de trancher : abandonner l'idée ou bien la terminer. Deux morceaux de papiers, une découpe die et des aiguilles (de vraies aiguilles d'horloge Artemio dont j'ai adouci la couleur en les badigeonnant de gris !) ont emporté ma décision. Même sans enthousiasme, la voici donc :

Arrêter le temps

Les "anciennes" du scrap auront reconnu un papier faux uni de Basic Grey, dont nous étions toutes fans à une époque... La photo, c'est la fraîcheur bienfaisante d'une fontaine à Rome. Quant à la découpe, un die Kesi'art, elle m'offre l'occasion de partager avec vous une chouette découverte. Peut-être, comme beaucoup, rencontrez-vous parfois des difficultés pour coller ce genre de motif très fin ? J'ai pu tester un outil bien sympa pour y remédier en toute facilité : il s'agit de la petite machine Xyron.

Xyron

On "pousse" le motif à encoller d'un côté, on tire sur le rouleau de papier de l'autre, et le motif ressort tout encollé, sans taches de colle ni prise de tête. Vendue une douzaine d'euros avec 6 mètres de collant, rechargeable, peu encombrante et vraiment pratique, la Xyron n'a pour seul défaut que d'accepter seulement les découpes n'excédant pas 4 cm. Bon, en même temps quand elles sont plus grandes bien sûr elles sont plus faciles à coller ;-) Et quand je constate, en atelier, combien ces motifs délicatement ciselés peuvent poser problème, je me dis que voilà une belle trouvaille !

Et déjà je m'en retourne à mes patines, à mes rangements, à tant de choses, avec une petite phrase qui colle bien au post du jour : "Les Dames du temps jadis brodaient pour passer le temps, celles d'aujourd'hui brodent pour l'arrêter". Brodent, ou tricotent, ou cousent, ou bijoutent, ou peignent ou scrappent,... Pour ma part j'ai beau cumuler les activités, les heures filent toujours aussi vite ! La consolation, c'est de se dire qu'elles sont bien remplies...

Bisous dispersés,
signature