Ce week-end (et toutes les scrappeuses seront de mon avis !) j'avais davantage envie d'utiliser le nouveau matériel reçu que de passer du temps à lui élaborer des rangements... Pour les papiers, ça peut aller vite, mais les planches de tampons clear demandaient une certaine organisation. Alors, pour faire simple, j'ai repris l'idée du petit contenant en plastique employé pour mon dernier mini (ICI) : un simple classeur comme ceux-là, récupéré dans les fournitures scolaires des enfants :

classeur tampons 02

Un plastique souple et mou, qui peut être mis à dimensions, zinnnng zinnnng, en deux coups de massicot :

classeur tampons 03

L'avantage, c'est qu'on se débarrasse en même temps des bords qui pourraient être abîmés ou fendus après une année de bons et loyaux services. J'ai coupé à 20cm sur 24, pour s'adapter tout pile aux planches Artemio. Même traitement, en un peu plus petit, pour les chemises intérieures, choisies d'un plastique assez épais et le plus transparent possible :

classeur tampons 04

Elles sont coupées en haut (pour l'ouverture c'est o.k.), et à droite : oups, là il faudra refermer... L'outil idéal pour ça ? La machine à coudre. Une couture zig-zag, qui évite les déchirures, et puis l'occasion de vider certaines de mes canettes presqu'en bout de course, pour une petite touche de couleurs bien sympa (mais pas très visible sur la photo hélas...) :

classeur tampons 05

Il reste à glisser une feuille de papier, colorée elle aussi, dans chaque chemise, afin de garder lisibles les planches de tampons rangées de chaque côté :

classeur tampons 06

Pratique non ? Et puis compact, léger, solide, et même joli, mais oui, tout ça en une heure de temps et à coût minime ! J'étais si contente que j'ai immédiatement sorti quelques tampons pour une page ! Maintenant il reste à attendre que le soleil veuille bien revenir pour la photographier...

... ce qui veut dire qu'un autre article suivra sans doute très vite ! Voilà qui n'est pas pour me déplaire.
Bisous classés,