Le mini annoncé ne s'est pas terminé aussi vite que je l'espérais : tout simplement j'ai dû ré-imprimer des photos, et mon imprimante se montre rarement collaboratrice dans ces cas-là. Résultat, j'ai dû attendre... et vous aussi !

Mais aujourd'hui c'est férié, alors plutôt que de présenter un article carterie, je prends du temps pour celui-ci car il y a pas mal de photos. En effet j'ai pu enlever une pochette entière de ma boîte de "photos à classer" ; les grandes ou les petites, les plus belles et les moins réussies, en tout plusieurs dizaines de photos, toutes ont trouvé leur place ! Si on ajoute que ce mini est réalisable en quelques heures, avec pratiquement rien que des matériaux de récup', là ça devient franchement intéressant...

Récup' déjà pour la couverture, avec du matériel scolaire un peu défraîchi après une année de bons et loyaux services. Les enfants n'en veulent plus ? Ça tombe bien, je coupe tout ce qui est abîmé !
mini Carcassonne 01

Le "papier" est une vieille carte routière, obsolète elle aussi, un peu barbouillée à l'acrylique pour atténuer les contrastes. Des lettres en mousse pour le titre, et puis un tampon visible par transparence, un des atouts de ce matériau...

mini Carcassonne 02

... dont voici le dos : une autre carte, non plus routière mais touristique. Notre ville de destination.

mini Carcassonne 03

Les pages intérieures sont faites à partir d'une seule grande enveloppe kraft, coupée et pliée de façon à former huit pages-pochettes. Pour la première, un cliché du vol et un autre de l'aéroport :

mini Carcassonne 04

Les autres clichés du même thème (j'ai pris plein de photos dans l'avion !) sont glissés dans la pochette que forme l'enveloppe :

mini Carcassonne 05

Il est là le secret de ce mini : chaque page forme une semblable pochette, dans laquelle trouvent place tous les clichés sur le même thème. Tourner les pages dévoile un condensé du voyage, une sorte de "best of", tandis que les pochettes enferme les détails, les photos personnelles,... ou ratées, qui restent néanmoins parfois de merveilleux souvenirs.

Toutes les photos ont été poncées pour mieux ressortir sur le fond en kraft. Quant à la déco elle est tout aussi simplissime : des tampons bien sûr, quelques étiquettes, et surtout des fonds de pages "travaillés" non pas aux encres mais au... café ! Pour l'occasion très corsé (imbuvable !), environ trois cuillers d'instantané dans une dizaine de cl d'eau. Pour celles qui l'aiment encore plus accentué, rendez-vous sur le blog de DO, avec sa recette de café-scrap cuit-caramélisé : un délice !

Dès les premières photos on comprend mieux le titre "Printemps de Glace" :

mini Carcassonne 06

L'année précédente à la même période nous goûtions aux douceurs du printemps italien, et nous espérions bien retrouver à Carcassonne, ville du Sud, le même plaisir. A l'inverse nous y sommes débarqués sous la neige, du jamais vu depuis trente ans ! J'ai trouvé que l'hiver convenait bien à cette vieille cité, accentuant l'âpreté de ses murailles, la rudesse de ses chemins (certains impraticables à cause de la glace). Nous avons trouvé refuge dans les églises, les musées, et... les restaurants. Un parcours différent de celui du touriste classique sans doute, mais certainement pas moins intéressant.

Pour caser tous ces souvenirs les pages ont de nombreux volets qui s'ouvrent dans tous les sens :

mini Carcassonne 07

Côté déco, des oeillets d'écolier surlignés au feutre, et puis j'ai expérimenté une feuille de liège trouvée chez dans marque Artemio : fine, souple, elle se déchire facilement, et surtout se découpe avec tous les dies et même les perfos ! Voyez plutôt :

mini Carcassonne 08

Impeccable non ? J'en ai donc usé et abusé au fil des pages...

mini Carcassonne 09

En bordure tamponnée (le liège s'encre idéalement bien) ou en onglet, pour découvrir d'autres photos...

mini Carcassonne 10

Oui, le papillon aussi :

mini Carcassonne 11

Des murailles prises dans la glace, très impressionnantes :

mini Carcassonne 12

Et puis, quand même, des bouts de ciel bleu :

mini Carcassonne 13

Une page multi-photos, avec des dépliants :

mini Carcassonne 14

à droite...

mini Carcassonne 15

à droite encore, mais aussi à gauche :

mini Carcassonne 16

Cet amoncellement de petites photos retransmet bien, je trouve, l'ambiance des ruelles encombrées et tortueuses de la vieille cité, où chaque pas ou presque est une découverte. La preuve : nous avons fini par le trouver, ce printemps...

mini Carcassonne 17

Un bouquet de mimosa sur fond de neige, du pur bonheur...

Et nous voilà déjà à la fin de l'album. Contre le dos est collée une enveloppe de la même taille que les pages avec la carte de nos hôtes :

mini Carcassonne 18

mini Carcassonne 19

Dans l'enveloppe les quelques photos qui n'ont pas trouvé place dans l'album, avec d'autres souvenirs : tickets d'entrées aux musées, additions au restaurant, dépliants publicitaires... De quoi revivre en pensée chaque détail d'un très agréable séjour, à renouveler très certainement... par beau temps !

mini Carcassonne 20

Me voici à la fin de ce mini, qui sera n'en doutez pas la vedette d'un atelier au mois de juillet. Moi je vous retrouve bien avant, avec une super-méga-extra-giga et-cetera surprise... A très vite !

Bisous au café,

Edit : vous trouverez le tutoriel de ce mini à la date du 18 novembre 2011.