Ne pas réveiller un blog qui dort... Leurrée par le magnifique soleil qui illumine la Belgique depuis un mois, la Pâte à Scrap se croit en été et -carpe diem- en profite un maximum. Sans remords, sans regrets, sans être non plus en manque de scrap. N'est-ce pas étrange ? L'excuse-bidon "le jardin a besoin de moi, pas le scrap", dissimule une autre question : et moi, en ai-je besoin ?

J'ai pris la peine d'y songer (le jardinage est propice à la réflexion !) et, très clairement, j'en tire le constat suivant : ce que je préfère dans le scrap, ce sont mes ateliers (eux à la différence du blog n'ont pas connu d'interruption, bien au contraire !); les rencontres, le partage, les merveilleux moments qui en découlent, sont pour moi un bonheur absolu, aussi intense que celui que j'ai à contempler un jardin idéal de beauté en ce moment (ben oui, j'ai pris du temps pour m'en occuper ;o)

Bon, ceci dit, un blog est aussi un espace de partage, et celui-ci reste dans mes pensées (toujours les pensée de jardinier...). Alors parce que ces dernières semaines j'ai quand même confectionné quelques cartes pour les anniversaires de mai, et que le lundi est justement jour de carterie sur cet espace, allez zou on s'y remet. En douceur... et en fleurs of course !

La fleur est en tissu, selon une méthode expérimentée lors d'un atelier technique. J'adore !
Couleur corail :

carte_fleur_tissu_corail

Et puis en noir :

carte_fleur_tissu_bleue

Comme je n'ai pas le talent pour photographier du noir sous le soleil, je vous propose un gros plan (cliquable pour agrandir) :

carte_fleur_tissu_bleue_2

Alors, n'ai-je pas raison de consacrer du temps à mes fleurs ?!

Je voudrais encore, une fois n'est pas coutume, souhaiter la bienvenue aux 14 nouvelles abonnées, qui ont toutes choisi de recevoir ET le message ET la petite (toute petite...) lettre qui l'escorte à chaque fois. Je suis, comme à chaque fois, émerveillée et infiniment flattée par cette preuve de confiance. Et puisque ce message était placé sous le signe des pensées et de la réflexion, voici celle que j'aime en ce moment : "Jour après jour la Nature nous peint des images infinies... si nous avons des yeux pour les voir" (John Ruskin)

Je n'ose pas écrire à bientôt, mais je le souhaite...