Comme tant d'autres, pendant les vacances de Noël je me suis inscrite au grand concours de Scrapmalin. J'avais grand besoin de me "rebooster" à faire des pages après plus d'un mois consacré presqu'exclusivement à la carterie et pour cela rien de tel qu'un challenge, même si j'ai beaucoup hésité : une fois engagée, je me considère comme "obligée", et j'avais un peu peur de ce qui m'attendait.  Plus de 500 inscrites, une épreuve en pluieurs étapes, serais-je à la hauteur ?

Et puis mercredi dernier le premier défi est annoncé : un scraplift (c'est à dire reprendre le sketch, le shémas d'une page présente, pour créer la sienne propre). Oups, ça commence fort, je n'en ai jamais fait ! En plus le modèle est une page de Ingvild Bolme, une grande créatrice mais pas du tout mon style de scrap ! Le voici :

20091019_081946

Et voici ce que, prenant mon courage à deux mains, j'en ai fait "façon Sabine" :

Le papier de fond est un Prima, les découpes ont été prises dans un "Daisy Bucket" : fleurs, petits ronds, bouts de papiers et même l'étiquette. Petites décos papillons "Marjoleine", collées sur mousse 3D, fleurs Prima, alphabets K&Co et Rouge de Garance. Ma petite "coquetterie" est dans le titre, que j'ai voulu, tout comme l'original, constitué de lettres et chiffre : 2L en noir & blanc...

A cette heure je ne connais pas encore les résultats de ce premier challenge. Malheureusement, avec 500 inscrites, il y a seulement 240 pages de rentrées, mais parmi elles quelques fameuses "pointures" du scrap comme l'écrit Gervaise ! C'est assez impressionnant : je me sens un peu comme une petite voiture autorisée à faire la course contre de gros bolides, wouaw ça va vite mais qu'est-ce que c'est gai ! Pour celles qui voudraient découvrir toutes ces pages la galerie est ICI.

L'astuce éco-bio du jour nous vient de Chantal, qui nous livre gentiment ses "trucs" avec le vinaigre : "Je chauffe du vinaigre dans ma bouilloire ensuite il passe dans mon
thermos pompe qui ne contient généralement que de l'eau (une autre éco-astuce
pour les buveurs de thé), de quoi le détartrer...
De même après les avoir nettoyés à l'eau et savon de vaisselle, je passe du vinaigre sur
mes plans de travail inox et l'évier : rien qu'un peu, ensuite un chiffon sec, et
plus de trace ni de calcaire autour du robinet (cela vaut un
certain bonhomme très fort!). Un petit rincage de la bouilloire et du thermos
et hop dans l'évier des toilettes, le voilà détartré, plus de trace de savon !
Cette recette un peu plus concentrée convient aussi pour la salle de bain
évier, carrelages et douche y passent !"


Merci Chantal !

Quant à moi je vous dis à très bientôt !