Avant-dernier jour de la semaine du scrap européen. Après la pause-classeur, c'est reparti pour les découpes et les formes ! Mais aujourd'hui plus de gabarits ni de pochoirs, je mets à l'honneur un outil que même les adeptes de scrap américain (dont je suis) utilisent régulièrement : le coluzzle.

Les scrappeuses d'européen l'emploieront pour couper leurs photos, les autres pour leurs papiers, mais l'usage reste le même. Parce que c'est un outil que j'apprécie beaucoup, j'ai essayé d'améliorer encore son usage, ou plutôt de le faciliter : c'est plus agréable quand c'est facile... Ces trucs, bien sûr les scrappeuses expérimentées les connaissent déjà ; elles ne m'en voudront pas si je les répète à l'usage des novices puisque, je le rappelle, cette semaine leur est dédiée sur mon blog : je me souviens quand moi-même j'ai débuté, j'avais tout à apprendre et des articles comme celui-ci m'ont bien aidée. À mon tour de jouer les guides !

Et donc je vous présente mon coluzzle :

coluzzle_2

Et non, les couleurs ne sont pas là pour faire joli ! Elles ont pour but de bien différencier chaque cercle (ce pourrait être des ovales, des coeurs...) de son voisin proche, et éviter ainsi une certaine confusion lors de la découpe. Pour cette découpe je rappelle les règles de base : un cutter à lame pivotante (prévu tout exprès pour cet usage), un tapis de mousse adapté lui aussi, tenir la lame très droite, bien perpendiculaire au coluzzle, côté tranchant en avant, et c'est parti jusqu'aux points d'attache ! Sauf que parfois, on entame la découpe d'un certain cercle d'un côté, puis d'un diamètre différent de l'autre côté, involontairement bien sûr, parce que des cercles transparents aussi rapprochés prêtent drôlement à confusion ! Je crois que nous avons toutes vécu cela au moins une fois ! Ces traits de couleurs (feutres Posca ou indélébiles) vont nous aider à mieux séparer chaque cercle de son voisin, et ainsi nous éviter des erreurs, c'est trop dommage une photo perdue à la suite d'une fausse manipulation !

L'astuce suivante est tout aussi simple à mettre en oeuvre. Elle a pour but d'aider à "visualiser" la portion de photo ou de papier qui va être découpée, avant d'entamer cette découpe justement, afin de choisir le meilleur endroit où poser le coluzzle. En effet du fait de sa transparence on ne voit pas bien où commencent et s'arrêtent les limites de la forme, on ne voit que ceci :

coluzzle_1

Difficile de déterminer quel ovale mettra le mieux en valeur la frimousse de mon adorable filleule, non ? Alors j'ai fait cela :

coluzzle_3

Eh oui, encore mes boîtes à céréales... Il m'a suffi de découper chaque ovale du coluzzle dans le carton, désormais je peux visualiser parfaitement ce que sera ma photo une fois découpée, et choisir la taille et l'endroit de coupe en conséquence :

coluzzle_4

C'est nettement plus clair, non ? "Facile et pas cher, m'sieurs-dames". Et pour illustrer tout ça, je suis allée (encore !) fouiller dans mes archives, à la recherche de pages "avec des ronds", pour vous donner peut-être l'envie d'essayer...

Avec des photos de jardin :

jardin_page09

De vacances :

Sabine___val_rie07

De famille :

Eva_aime_l_eau

Vous l'aurez compris : les ronds, je ne m'en lasse pas ! Bon, demain je re-scrappe tout de même (un peu), et je ressors mes gabarits pour une page en pas-à-pas, afin de clôturer en pratique cette semaine bien remplie. Ne manquez pas notre rendez-vous !

D'ici là je vous souhaite une très bonne journée...