Ce week-end j'espérais scraper ou jardiner, voire les deux ! Tous comptes faits les tâches ménagères, les visites familiales et l'une ou l'autre activité imprévue m'ont dispensée de ce choix : je n'ai fait ni l'un ni l'autre, flûte alors !

J'ai quand même trouvé deux heures pour emmener une amie aux portes ouvertes d'un pépiniériste que j'apprécie beaucoup, et le bilan est plutôt positif :
1. J'ai fait plaisir à cette amie (qui ne conduit pas)
2. J'ai ramené "peu" mais "bien" : des annuelles pour compléter mes potées, une vivace que je ne connaissais pas, et puis deux heuchères aux noms de crème glacée : "Pistache" et "Caramel" (pour celles qui voudraient découvrir ces plantes magnifiques et tellement faciles, de très jolies photos ICI)
3. Enfin j'ai trouvé aussi LA plante recherchée depuis longtemps par Catherine, qui se reconnaîtra (oui, je l'ai !!)

C'est ma consolation à ce week-end sans scrap ; heureusement que j'ai des réserves à vous montrer cette semaine ! Mais comme je n'ai pas -non plus- trouvé du temps et surtout une disponibilité de l'ordinateur pour scanner, j'ai donc repris l'appareil photos pour un nouveau tour de jardin, et je vous propose aujourd'hui le résultat de ce mini safari images :

Tout d'abord, dénichée l'an dernier chez ce même pépiniériste, une très belle ancolie jaune

 

jardin25

Ensuite (vous connaissez mon amour des feuillages) deux érables : "Famingo" et "Orange Dream" :

jardin26

jardin27

L'un des grands plaisirs du jardin, c'est d'échanger des plants, des graines ou des boutures avec d'autres jardiniers. Ce joli geranium bleu me vient d'une amie que je ne vois pas assez souvent à mon goût. Si l'une d'entre vous le connaît, j'aimerais beaucoup apprendre son nom...

jardin28

En voici un autre, bien connu celui-là, dont l'aptitude à s'étendre me permet de faire souvent des heureux : c'est le geranium endresii "Wargrave Pink"

jardin29

La clématite "Lasurstern" est enfin fleurie : elle est en retard cette année, habituellement c'est une des premières !

jardin30

Je l'associe au rosier "New Dawn", un magicien qui illumine la pergola d'une lueur d'aube rosée...

jardin31

Son seul défaut est son parfum trop discret. Donc avant de vous quitter je vous propose de respirer une grande bouffée d'une autre rose qui, elle, n'en manque pas. Son nom : "Roseraie de l'Haÿ".

jardin32

jardin33

C'est suave, intense, sucré, à donner le tourni... Puisse ce parfum vous enivrer, car cette ivresse-là fait goûter plus intensément la vie !

Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.
Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous!
Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront, il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise.

Charles Baudelaire (1821- 1867)

 

Je vous la souhaite douce (l'ivresse !)...
signature