Hum, ce titre est tout de même un peu prétentieux. Ce sera donc : tout, ou presque. Et pourquoi un article sur la ScanNCut ? Pour deux raisons : d'abord je vais la présenter en démo, quatre jours durant, au salon Créativa de Namur (du 1 au 4 octobre). Ensuite parce que l'apparition d'un nouveau modèle, la CM300, avec une spectaculaire baisse de prix, suscite pas mal d'interrogations. Et la réponse à la plus posée de ces questions est : OUI il s'agit bien d'une seule et même machine. Les précédents modèles, la CM 600 et la CM840, différaient juste par la couleur et, ce qui justifiait les différences de prix, le nombre d'accessoires fournis.

La 840 visait clairement les couturières (n'oublions pas que le concepteur est Brother, spécialiste en ce domaine) avec lames et tapis dédiés aux tissus, toiles d'encollages, feutres de couleurs ou effaçables pour le traçage sur étoffes et patrons, motifs d'appliqués... Puis les "crafteuses" en tout genre l'ont découverte, et pour elles est née la 600, moins (mais bien) entourée. Elle est employée en divers domaines : home-déco, création de pochoirs ou de logos, applications textiles ou murales, fabrication de boîtes, pochettes, enveloppes, et puis bien sûr le scrapbooking et la carterie ! Je ne doute pas que cet engouement va encore se renforcer lorsque débarquera chez nous (déjà dispo dans certains pays) le kit de démarrage et les feuilles de silicone pour fabriquer ses propres tampons !

Et voici que la CM300 fait son apparition, à un prix inférieur à 300 euros. Une obligation pour la marque si elle veut se positionner en rivale sérieuse pour ses concurrentes. Bien équipée, la CM300 contient déjà de base 600 motifs que l'on peut aussitôt rentré chez soi très facilement transformer, combiner, et découper dans plein de matériaux. C'est très motivant, et même tout à fait suffisant pour certains. En voici des exemples, coupés dans du simple cardstock puis plastifiés pour être affichés lors des démos :

exemple 2

exemple 1

Il serait dommage de s'arrêter là. La ScanNCut permet également, grâce à un logiciel en ligne efficace et absolument gratuit (ICI) de créer ses propres motifs et logos, ou bien de "récupérer" sur le net n'importe quelle image pour peu qu'elle soit de résolution suffisante (300 pixels de côté, c'est très raisonnable). L'objectif est juste d'attribuer à ces motifs le format compatible avec la machine (le format fcm). Cela peut paraître compliqué, en pratique ce ne l'est pas du tout ! Un petit coup d'oeil à mon tableau Pinterest (ICI) vos offrira un aperçu de motifs dans différents styles ; chacun y puisera suivant ses centres d'intérêts.

Une fois l'image transformée, elle sera transmise à la machine soit via une clé usb, soit par un câble la reliant au pc, soit par le réseau avec tablette ou Smartphone (option dispo pour le dernier modèle).

Voici de nouveaux exemples de découpes réalisées avec des images d'internet (images libres de droits). Pour info, la feuille est un A5 :

feuillage

chats

Mais le principal atout de la ScanNCut, qui lui a d'ailleurs donné son nom, est de rendre à chacun la créativité accessible et facile grâce à l'intégration d'un scanner à la machine : il suffit désormais d'écrire ou dessiner son motif pour, après numérisation (= scannage), pouvoir le découper dans un matériau de son choix. Bien sûr on peut aussi scanner un tissu, un papier, un magazine,... Il est tout aussi facile de modifier la taille d'un motif, son orientation, lui ajouter un contour, le combiner à d'autres motifs, l'enregistrer pour le réutiliser à l'infini, et tout cela sans ordinateur... Je rappelle que la ScanNCut coupe non seulement les papiers de toutes épaisseurs, depuis le velum jusqu'au cardstock, mais également le cuir, le tissu, la feutrine, le liège, le plastique fou, le vinyle, le fin métal, les feuilles magnétiques, le flex, l'acétate (aussi pour créer masks ou pochoirs !), le bois de placage,...

Parce que la découpe de motifs intégrés est tellement simple qu'elle ne nécessite guère d'explications, et que les manipulations à l'ordinateur n'ont pas le faveur de tous, c'est donc sur cette partie-là, numérisation puis découpe, que porteront principalement les démos à Créativa. Peut-être aurai-je l'occasion de rencontrer l'une ou l'autre d'entre vous ? C'est ce qui s'est passé ce dimanche lors de notre brocante du scrap, une belle réussite malgré les défections dues au beau temps peut-être, ou aux nombreuses autres manifestations organisées aux alentours. Les absents ont eu tort car tous, tant organisateurs, marchands ou visiteurs, avons été ravis de l'aventure. À renouveler, sans aucun doute !

Comme il est peu probable que je repasse par ici les jours prochains (salon Creativa : partie tôt, rentrée tard !), je souhaite à tous une excellente semaine, avec le soleil en prime !

Bisous d'automne,
signature