Le printemps nous boude cette semaine, et la rigueur de ces derniers jours dits "Saints de Glace" retarde le travail au jardin : il a encore gelé cette nuit ! La semaine dernière avait été plus clémente, et j'en avais profité pour prendre quelques clichés, pour le scrap, pour le plaisir, et aussi pour alimenter le "coin vert" ici. Quand je pense que ce blog a longtemps porté le nom de "le blog d'une scrappeuse-jardinière"... Oups no comment !

J'invite les amateurs à me suivre dans une courte promenade végétale, et les autres à revenir prochainement puisque j'ai aussi photographié un peu de scrap...

Dèe le premier cliché le ton est donné : ce que je préfère au jardin, ce sont les feuillages. À l'image de ce que je fais en scrap avec les matières, j'aime les associer, créer des contrastes, des mélanges de textures, de formes, de couleurs. Ils sont aussi moins éphémères que les fleurs (certains durent toute l'année) et joliment changeants au fil des saisons.

Sur cette photo une malheureuse heuchère (feuillage pourpre), pourtant très vigoureuse, lutte pour sa survie au milieu d'envahisseuses : un hosta plutôt "costaud" derrière, une podagraire panachée (une peste !) à gauche, un geranium macrorrhizum à droite, plus des jacynthes des bois qui se propagent allègrement... Si je veux sauver mon heuchère il va me falloir intervenir sans tarder !

 jardin (1)

Bien plus discipliné, le brunnera (myosotis) "Jack Frost" se tient sagement devant un cœur-de-Marie et une euphorbe rouge (euphorbia dulcis "chameleon")

jardin (3)

Il prend spontanément une forme de coeur, plutôt sympa non ?

 

jardin (2)

La gracile "Fleur-des-Elfes (epimedium x rubrum) est bien plus robuste qu'elle n'y paraît ! Son feuillage, au printemps, se veine joliment de rouge :

jardin (7)

...tandis que les fougères déroulent des crosses "extra-terrestres" :

 

jardin (8)

Bien sûr qu'il y a aussi des fleurs ! Les lilas sont une splendeur en ce moment :

 

jardin (16)

...tandis que les premières clématites sont déjà épanouies : Duchess of Edinburgh, l'élégance d'une grande dame écossaise :

 

jardin (5)

 

Et Margaret Hunt, une profusion de corolles géantes :

 

jardin (11)

 

Un mignon visiteur pointe le bout du nez. Il ne craint plus l'hiver depuis que, comme toutes les terres cuites du jardin, je l'ai imbibé de silicone liquide. Ainsi le gel ne peut plus l'atteindre !

 

jardin (15)

Et à nouveau des feuillages : celui d'une heuchère pourpre (la classique "Palace Purple") :

 

jardin (9)

 

Et la "Caramel" à la teinte encore plus appétissante au soleil :

jardin (10)

Et puis tiens, voilà Lilou, la jolie petite chatte des voisins (vedette du mini-album étoile ICI) qui se plaît toujours autant chez nous. En réalité ce n'est pas elle que je voulais photographier, mais plutôt les branches au pied des bouleaux :

jardin (14)

Ce tas de branchages épars sur le sol, c'est le signe que les pies ont entamé la construction d'un nouveau nid. De bien joyeux moments en perspective, quand les bébés se lanceront pour leurs premiers vols ou qu'ils se disputeront autour de la mare. Mais un peu d'appréhension aussi : l'an passé, alors que je désherbais à moins de deux mètres de l'arbre, un énorme vacarme m'a relevée d'un bond : le nid s'était détaché et s'est écrasé au sol, dans un fracas de branches cassées et de terre éparpillée. Je ne sais pas combien il pouvait peser, mais je n'ose imaginer les conséquences si je l'avais reçu sur la tête...

Le retour du soleil est annoncé pour ce week-end. Je le passerai donc sûrement au jardin. Souhaitez-moi de ne pas me trouver sous le mauvais arbre au mauvais moment...

Bisous jardiniers,
signature