Aujourd'hui un petit coup de colère ; j'ai envie d'exprimer ma frustration, mon exaspération, et voici la carte pour l'illustrer :

carte Léa

Quel rapport ? Cette carte, à l'évidence, n'a pas été bien photographiée. La lumière est exécrable, le résultat des plus décevants. J'ai pris ce cliché à la suite des derniers présentés ici, et ne pouvant faire mieux j'ai remis la séance-photos à un jour plus favorable. Sauf que ce jour ne viendra pas parce que la carte a suscité la convoitise d'une voleuse. Ben oui, comment appeler autrement celle qui dérobe une chose qui ne lui appartient pas ? Ce n'est pas la première fois, et malheureusement sûrement pas la dernière que cela arrive, et  ça me met en rage parce que, zut, je ne suis pas avare de mes créations. En plus de partager ici sur ce blog (ce qui permet aux visiteuses et clientes de toujours retrouver les modèles présentés afin de pouvoir les reproduire chez elles), je donne aussi volontiers des réas en magasin, et plus d'une est repartie ce week-end ou le précédent avec des timbres "sur mesure". Apparemment ce n'est pas assez. Par exemple à chaque fois que je présente les signets leur nombre diminue aussi mystérieusement... Mais j'ai de la chance : jusqu'à présent (je croise les doigts !) on ne m'a jamais dérobé de matériel. Ce n'est pas le cas de toutes les créatrices, et certaines ont dû racheter un outil de travail parfois onéreux suite au passage d'une personne mal intentionnée. Je suis révoltée en imaginant ce qu'il faut de sournoiserie et d'hyprocrisie pour, tout en faisant mine d'admirer des réas ou de poser des questions sur une technique, arriver à commettre tranquillement son méfait !

Bon, ça va mieux. J'ai dit, ou plutôt écrit ce que j'avais sur le coeur et ça fait du bien. Ces déceptions ne m'empêcheront pas d'être "en première ligne" le mois prochain pour les grandes démos de Noël : les 9 et 10 novembre à Woluwé-Tomberg, le 16 à Waterloo,le 17 à Wavre. En espérant que les "vilaines" ne seront pas de sortie ces jours-là...

Alors à bientôt !
Bisous un peu calmés,
signature