Bonjour !

Un début de semaine mouvementé m'a tenue éloignée de ce blog, et du net en général. Entretemps nous avons toutes (ou à peu près !) entamé la réalisation de nos cartes de voeux ; aussi aujourd'hui, plutôt que de présenter encore de nouveaux modèles, je choisis de livrer une astuce pour perfectionner notre travail, et réussir du premier coup ce qui peut-être parfois a besoin d'être amélioré.

Mais avant d'aller plus loin dans ce message je voudrais encore remercier le groupe de "Toquées" qui ce dimanche ont réservé un accueil chaleureux au projet de mini que je leur ai proposé, et par la même occasion répondre à la question m'a été posée plusieurs fois en vous communiquant l'adresse du site où j'ai acheté les petites bobines de bois, fleurs et autres babioles proposées en embellissements : il s'agit de la boutique "Vos Loisirs 88", pour laquelle je suis heureuse de faire un petit coup de pub puisque j'y ai été rapidement, efficacement et agréablement servie (cela est loin d'être le cas sur pas mal de sites, je commence à m'en rendre compte... Et après cela il y en a qui s'étonnent que les affaires vont mal !!) Comme il s'agit d'un album que j'aime vraiment beaucoup, je ne résiste pas au plaisir de vous en livrer un petit aperçu :

aperçu 4

 

Un kit qui demande une très longue préparation, mais quel plaisir...

J'en viens à présent à l'ordre du jour, avec ce nouvel outil dans ma boîte à scrap :

coussin d'embossage

Euh... Pas très représentatif n'est-ce pas ? Très solennellement, je vous présente mon coussin d'embossage. Kèseksa ? J'avoue que la première fois que j'ai entendu parler d'un coussin d'embossage, je m'imaginais une mousse mystérieuse, aux propriétés anti-statiques acquises à la suite de traitement chimiques, quelque chose de secret et compliqué... Mais en fait il s'agit juste d'un petit sac de talc ! Oups, parfois on se sent stupide ;-) Bon, et à quoi il sert ce talc ? Eh bien tout simplement à éviter que les grains de poudre à embosser se collent un peu partout sur mon papier lorsque j'embosse (à chaud, avec le heat gun ou fer à embosser). En badigeonnant mon papier avec ce coussin avant d'imprimer mon tampon et d'y verser la poudre, je dépose sur ce papier une fine et imperceptible couche de poussière qui va tout simplement empêcher l'adhésion de la poudre en dehors du motif encré. Pour vous persuader de l'utilité de cette petite chose, voici un exemple du (mauvais !) résultat obtenu sans lui :

embossage raté

Poudre blanche sur fond noir, ça ne pardonne pas : résultat ni net, ni joli, on est bien loin de l'objectif qui est :

carte tampon Artemio

Le tampon est d'Artemio, tout comme d'ailleurs le tissu du coussin (collection Lucy). Voilà un petit objet qui pourrait faire un cadeau sympa -pour une scrappeuse of course- puisqu'il est est tellement vite fait et qu'il ne reste, somme toute, que que 12 jours avant Noël...

D'embossage, il en sera encore question dans le prochain post, et de cartes aussi : difficile d'y échapper en cette période ! J'espère juste que je pourrai revenir plus vite la prochaine fois.
Petit badigeonnage au coussin avant des bisous poudrés...
signature