Je suis une boulimique de livres.  Enfant, la découverte de la lecture m'a révélé des mondes merveilleux où je me suis plongée avec délice, et que je n'ai plus quittés depuis... Si j'en parle très peu ici c'est que ce blog est avant tout dédié au scrapbooking, et que je ne veux pas le laisser envahir par d'autres passions. À l'une ou l'autre exception près... La dernière était un petit bouquin qui avait fait largement écho auprès des bloggeuses-scrappeuses : "Tout d'un Blog" de Nicole Versailles (voir ICI). Et bien sûr après une pareille intro vous vous doutez bien que je vais vous présenter aujourd'hui un autre coup de coeur ! Le voici :

livre

C'est confirmé : rien à voir avec le scrap ! Si je tiens à partager cette découverte avec vous aujourd'hui, c'est parce que ce petit roman (il fait un peu plus de 200 pages) a été pour moi une formidable révélation, et surtout un merveilleux moment de lecture. Vous l'aurez deviné, on y parle de cuisine.  L’histoire, très simple, relate comment la fréquentation d'une école de cuisine (L'École des Saveurs) transforme la vie de chacun de ses élèves. Ce n'est pas un livre de recettes ( même s'il est truffé d'astuces à tester illico !), mais plutôt une ode aux saveurs, un recueil précieux nous rappelant le pouvoir d'un plat quand sa préparation réunit compétence et amour... Sans rire, lisez plutôt comment la simple cuisson de pommes de terre devient un rituel magique, empli de poésie : "Dans le grands faitout bleu, l'eau bouillait doucement et les pommes de terre remuaient avec une résignation tranquille, comme les passagers d'un autobus bondé"..."Lillian les égoutta soigneusement. Leur peau se retira aussi facilement qu'un châle glissant des épaules d'une femme..." Ou une béchamel : "Debout, elle avait regardé le beurre fondre dans la casserole comme une vague lointaine qui se déroule et se répand sur le sable, puis la farine s'y mêler, en masse hideuse qui détruisait le tableau..." Chaque page est une ode aux parfums, aux saveurs ! Pour nous rappeler qu'un repas est bien plus que se nourrir : c'est aussi éveiller des souvenirs, rapprocher les gens, apaiser les chagrins, séduire, donner du plaisir, ou tant d'autres choses... "Sensuel et savoureux, ce roman fait la part belle aux cinq sens, et dépeint avec justesse la passion et la patience de ceux qui comprennent le langage secret de la cuisine" Impossible de le terminer sans ressentir l'envie de se précipiter à ses fourneaux, parole de scrappeuse ! Et d'y redécouvrir l'immense plaisir de la création et du partage...

L'École des Saveurs, par Erica Bauermeister
traduit (avec talent !) de l'anglais par Mona de Pracontal
Presses de la Cité

Après, vous me raconterez...
Bisous délicieux,