Une seule petite carte à vous présenter cette semaine, et encore, toute simple... (mais je l'aime bien !)

Pour compenser, et vous offrir quand même de jolies couleurs qui apportent envies et idées, j'ai pris quelques clichés dans mon jardin, juste les plantes et associations qui me plaisent le plus en ce moment.

Commençons par la silhouette tortueuse du corylopsis penché au-dessus de l'étang :

Ses petites fleurs jaune paille, toutes ébouriffées, font un joli écho aux narcisses de la même couleurs qui poussent un peu plus loin.  L'hiver le plus rude n'entame pas sa résistance. Voilà sûrement un de mes arbustes préférés !

À quelques pas, le sous-bois s'illumine de traînées d'anémones d'un bleu lumineux :

À l'arrière-plan, des jacinthes des bois, du même bleu, s'apprêtent à prendre le relais quand s'éteindront les anémones. La grosse touffe de géraniums (bleus aussi) sur le devant aura pris alors assez d'ampleur pour dissimuler leur feuillage fané, tandis qu'une clématite (pour l'instant les espèces de brindilles sortant de terre à gauche) s'épanouira dans les branches de l'hamamélis en surplomb, lui aussi depuis un moment défleuri. De jolies fleurs en toutes saisons, un rêve de jardinière...

Voici encore une très mignonne pulmoniare. En boutons, ses fleurs sont roses, ensuite elles s'ouvrent en bleu. Ses feuilles maculées de clair ont la forme d'un poumon, d'où son nom et les vertus qu'on lui prête : en tisane elle soignerait efficacement bronchites et pneumonies...

Et puisque nous voilà dans le rose, restons-y, avec une de mes "mises en scène" préférées :

Autour de l'auge en pierre où s'ébattent les oiseaux, une bruyère de printemps. Juste derrière, de belles tulipes de la même teinte forment un joli contraste avec l'hellébore de Corse, qui fleurit, et pendant longtemps, dès la fin de l'hiver ; j'aime employer sa jolie couleur pistache crémeux dans les compositions florales, où elle s'accorde avec tout ! Ici aussi d'autres plantes prendront le relais quand celles-ci seront flétries, comme cette fougère apparaissant sur la gauche, qui va élancer bientôt ses longues et gracieuses frondes pour cacher le feuillage brunissant des premiers bulbes déjà défleuris (à ne surtout pas couper !). Ce petit coin, pompeusement paré du titre de "sous-bois" est couvert de lierre, d'euphorbes, d'alchémilles et même de fraises des bois, qui lui confèrent en cette saison particulièrement un charme irrésistible. La prochaine fois je vous présenterai le myosotis...

Je vous souhaite d'ici là de belles couleurs plein les yeux...
Bisous printaniers,